AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
L'EVENT N°1 EST DESORMAIS OUVERT !!! RENDEZ-VOUS DANS LA CATEGORIE "PLAGE" PUIS DANS CELLE NOMMEE "EVENT N°1" ! BON JEU ♥️
Le forum a ouvert le 30 Mars 2011, n'hésitez pas à vous inscrire ! ♥️
De nombreux PV sont encore disponibles, mais vous pouvez incarner un perso inventé =)

Partagez|

Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité




Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke] Vide
MessageSujet: Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke] Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke] Icon_minitimeVen 31 Juil - 17:06

    Les deux jeunes adolescents sortaient donc du combini , avec leur sac en main, si quelqu'un de leur classe les croisait dans la rue, les cancan fuseraient, comme une traînée de poudre. Mais au fond Tenshi s'en fichait, elle voulait déja mieux connaître Keisuke, et puis, elle savait ce qu'elle valait, ce n'était pas une fille superficielle qui changerat son comportement juste pour éteindre les rumeurs, au contraire, elle ferait exprès de continuer sur sa lançée pour faire parler les gens, car les autres prenaient un malin plaisir à discuter sur les autres. Remarque, tout le monde le fesait plus ou moins, même Tenshi, mais la plupart du temps , elle se taisait et laissait couler, à part si c'était un ami proche. Revenons-en à nos moutons, les deux adolescents marchaient dans la rue , tranquillement, quelques réverbère étaient allumés, mais quelques uns étaient cassés et non remplacés, cette atmosphère devenait sinistre, et Tenshi se mit à trembler, en grande peureuse qu'elle était. Elle pouvait avoir peur pour n'importe quoi. Ils longèrent la grande rue, puis arrivèrent sur un grand parking, celui de la plage, c'était un petit parking avec 20 places, il n'y avait pas beaucoup de monde qui se déplaçait en voiture dans ce patelin pourri. La jeune fille marchait tout devant, l'air était encore bon, même si il était minuit passé, tant pis, elle ferait la grasse matiné le lendemain, il n'y avait que ça à faire de toutes façons, dormir, manger, traîner et faire les cons.

    - Ahh..Ca fait du bien de prendre l'air, dit-elle en s'étirant le plus haut possible. - J'aurais presque envie de me baigner..

    Mais elle ne le ferait pas, pour la simple et bonne raison qu'elle n'avait pas son maillot de bain, et puis se baigner en petite tenue, non merci, ce n'était pas ce genre de fille, et elle laisserait volontier ce privilège à Keiko. Elle arréta de s'étirer, et elle monta quelques marches en ciment qui tenaient miraculesement sur une bute de sable, et elle les redescendit, et elle arriva sur le sable, et quelques mètres la séparait de l'eau, c'était une petite plage, mais assez grande pour acceuillir plus de 100 personnes. La jeune fille avança un peu plus et elle s'assit dans le sable, sans ménagement, non, les grandes manières ce n'était pas pour elle, elle avait été éduquée dans une famille simple, mais disont que maintenant qu'elle était loin de ses parents, elle ressentait plus de liberté et pouvait faire ce qu'elle voulait, et puis, elle en profitait car ses deux énergumènes de frères n'étaient pas à ses côtés non plus. Elle posa le sac à côté d'elle et sortit son taiyaki, afin de le sortir de son emballade en plastique transparent, rien que de le voir, cela lui donnait l'eau à la bouche, et sans ménagement, elle sépara le biscuit en deux, puis en montra une partie à Keisuke.

    - Tu en veux ? Ca paraît vraiment délicieux, et j'ai toujours un bonne instinct pour ce genre de truc, dit-elle dans un sourire - La pâte de haricot à l'air trop bonne !

    Tout était calme autour d'eux,on pouvait juste entendre le reflux des vagues, et , c'était le comble pour une soirée sans prise de tête, ni trop d'énergie. La jeune fille sourit et puis eu une nouvelle idée en tête.

    - Si je te passe un bout de mon Taiyaki, tu me laisseras lire le chapitre de Naruto ?
Revenir en haut Aller en bas

Ina's Band

♦ messages : 775
♦ ici depuis le : 26/07/2009
♦ avatar : Jung Yong Hwa
♦ pseudo : mina
♦ DC : Hwang Mi Ran


Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke] Vide
MessageSujet: Re: Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke] Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke] Icon_minitimeVen 31 Juil - 18:00

    Keisuke suivait Tenshi à travers les petites ruelles du village. L’ambiance n’était pas des plus joyeuses, avec tous ces lampadaires tantôt allumés, tantôt cassés ! Peu importe, les impressions lugubres comme celles-ci ne lui faisaient pas peur. Par contre, cela semblait moins être le cas pour Tenshi qui tressaillait et tremblotait, devant lui. Il se demandait si c’était de l’inquiétude ou le fait que la brise qui venait de se lever lui donnait froid, et dans le doute posa sa question, mais peut-être un petit peu brutalement :

    KEISUKE – Attends, t’as peur de ce village ?!

    Oui, on avait connu plus sympathique. Mais Kei’ avait parfois un énorme manque de tact qui pouvait se révéler effrayant, parfois. Mais on ne le referait pas, que voulez-vous. Inutile d’essayer de le transformer.
    Marchant l’un derrière l’autres avec leurs achats de tout à l’heure, l’une tenant la nourriture, l’autre la lecture, ils avançaient d’un pas rapide et feutré au milieu des bâtisses des villageois. Cette fois c’était certain, ils devaient dormir, vu l’heure tardive. Ils ne devaient décidément pas vivre au rythme des Japonais de l’île principale, et donc si ça se trouvait, même les adolescents de cette bourgade dormaient aussi tôt que leurs parents. Peut-être parce qu’il n’y avait pas grand-chose à faire, ici. Etrangement, cela n’aurait pas déplu à Keisuke s’il avait vécu ici un moment. Peut-être que d’y passer sa vie aurait fini par le lasser, quoique, s’il n’avait connu que ça … Mais vivre à deux pas de la plage était quelque chose à laquelle il avait toujours aspiré sans pouvoir voir son souhait se réaliser. Que voulez-vous, on ne pouvait pas tout avoir dans la vie. Surtout avec la famille qu’il avait. Une mère menteuse et irresponsable, un beau-père ignoble et autoritaire ne lui permettant aucune sortie, une chance qu’il ait toléré ce voyage scolaire … Mais vu l’incident des transports et le kidnapping, c’était certainement son dernier. Il avait tout intérêt à en profiter ! C’est pourquoi il était prêt à accepter presque toutes les propositions semblables à celle-ci, de passer un moment avec quelqu’un, vu que ce ne serait pas de sitôt qu’il pourrait réitérer ce genre de moments, une fois de retour à Tokyô. S’ils rentraient un jour … Il fallait aussi qu’il se mette à la recherche de son père quand même, malgré la promesse faite à sa mère de ne pas le rencontrer. Après tout, elle lui avait bien menti durant treize ans …

    TENSHI - Ahh..Ca fait du bien de prendre l'air. J'aurais presque envie de me baigner..

    Se baigner à cette heure-ci ? Ce serait sans lui, il avait pris sa douche et n’avait pas rapporté son maillot qui était sagement étendu sur le rebord de la fenêtre de sa chambre, à l’auberge. En tout cas, c’était vrai que cela était bénéfique de prendre l’air. Resté enfermé, ce n’était pas la solution. Surtout dans un endroit paradisiaque comme ici ! Bref, les deux adolescents continuèrent leur route. Ils avaient franchi le petit parking, et voilà qu’ils gravissaient les quelques marches cimentées qui menaient à la plage. Keisuke avait à peine remarqué que Tenshi s’était longuement étirée, il se contentait de marcher en silence, son sac se balançant contre sa jambe au rythme de ses pas.
    Ils arrivèrent enfin sur le sable tout froid. C’était plus agréable pour les pieds qu’en plein milieu de la journée, lorsqu’il était tellement brûlant que la plante de vos pieds devenait cramoisie et fumait presque lorsque vous entriez dans l’eau salée !
    Les deux adolescents s’éloignèrent de toute trace de civilisation, c’est-à-dire de la Bande de Kaoru en gros. Les autres ne semblaient pas traîner par ici.
    Tenshi s’installa alors sans aucune grâce dans le sable, s’y laissant tomber mollement. Lui l’imita mais de manière plus lente. Il ne se laissa pas tomber comme elle. Puis elle posa ses affaires, sortit le fameux Taiyaki et après l’avoir extirpé de son emballage, le cassa en deux parts pas tout à fait égales, mais peu importe.

    TENSHI - Tu en veux ? Ca paraît vraiment délicieux, et j'ai toujours un bonne instinct pour ce genre de truc. La pâte de haricot à l'air trop bonne !
    KEISUKE – Je veux bien, mais prend la plus grosse part, je n’ai pas très faim de toute façon.
    TENSHI - Si je te passe un bout de mon Taiyaki, tu me laisseras lire le chapitre de Naruto ?
    KEISUKE – Hein ? Ah, ano … Bah si tu veux !

    Il attendit qu’elle lui donne la part réclamée, le bout de la queue du poisson et une partie du corps.
    Puis lorsqu’il l’obtint, il resta un instant sans y toucher, le regard perdu dans le vague. Puis il reprit la parole, comme ça, d’un ton léger et distrait :

    KEISUKE – Cela faisait longtemps que je n’avais pas goûté un Taiyaki …

    Pensif, il fixait l’horizon droit devant lui. Il avait raison sur Tenshi, elle était du genre garçon manqué qui lisait des shônen … Eh bien, ça promettait ! Ils auraient au moins un sujet de conversation …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ashita-hareru-kana.forumactif.org

Invité




Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke] Vide
MessageSujet: Re: Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke] Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke] Icon_minitimeVen 31 Juil - 20:07

    Garçon manqué ? Non mais dites donc ! Tenshi n'était pas un garçon manqué, elle s'habillait un peu hip-hop, avec des baggys, d'accord, mais il lui arrivait aussi de mettre des robes ou des jupes, elle ne s'habillait pas comme ça tout le temps, et puis, elle prenait soin d'elle comme une fille, elle se maquillait aussi, tombait amoureuse, elle était une vraie peureuse, et pleurnicharde, bref, elle avait des manières de filles, mais pas le look vestimentaire, et alors ? Elle assumait totalement, Tenshi avait toujours été bien dans sa peau et elle ne changerait pour personne au monde, même si c'était ses parents qui lui demandait. Un sourire s'afficha sur le magnifique visage de Tenshi quand Keisuke s'empara du Taiyaki.

    – Hein ? Ah, ano … Bah si tu veux !

    Waouw, il venait de lui dire oui pour qu'elle lise son chapitre de Naruto, et c'était aussi complètement féminin de lire des Shounen, Tenshi aimait lire des histoires d'amour, mais elle aimait aussi voir de l'action, les séries télés qu'elle regardait étaient des mélanges des deux la plupart du temps, et puis, elle écoutait aussi des chansons d'amour, alors qu'on ne lui dise pas que c'était un garçon manqué ! Tenshi mordit dans son Taiyaki , et elle leva les yeux au ciel pour regarder les étoiles éparpillées. Elle aimait ça, ca lui rappelait beaucoup de souvenir à chaque fois qu'elle regardait, et même si elle n'y comprenait rien en matière d'astrologie, le soir, elle pouvait passer presque une heure devant un ciel étoilé sans se lasser.

    – Cela faisait longtemps que je n’avais pas goûté un Taiyaki …

    Keisuke venait de briser l'attention qu'elle portait aux étoiles, elle se tourna vers lui avec un sourire tout en mâchant son taiyaki., d'un seul coup elle fût concentrée sur sa nourriture.

    - Umaiiiiiiiiiiiiiii ! S'écria t-elle au milieu de la plage, comme si elle était seule - C'est trop bon ...Et toi, tu aime ? Demanda t-elle toujours avec un sourire "colgate".

    Elle se stoppa un moment, elle était seule à parler, et la seule discussion se déroulait autour d'un taiyaki. Il faudrait vite qu'elle trouve un autre sujet de discussion, parce que sinon Keisuke la prendrait pour une folle.

    - Alors, Keisuke-kun ..Je peux t'appeler comme ça ? As-tu une petite amie ?

    Bon, c'était sûr, là aussi, elle fouillait dans les affaires qui ne la regardaient pas, elle s'aventurait sur un terrain miné, et elle assumait pleinement de se faire jarter, de se faire crier dessus, ou de l'indifférence de Keisuke, il fallait qu'elle s'attende à toutes les situations possibles.
Revenir en haut Aller en bas

Ina's Band

♦ messages : 775
♦ ici depuis le : 26/07/2009
♦ avatar : Jung Yong Hwa
♦ pseudo : mina
♦ DC : Hwang Mi Ran


Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke] Vide
MessageSujet: Re: Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke] Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke] Icon_minitimeVen 31 Juil - 21:33

    Tenshi avait l’air ravi que Keisuke veuille bien la laisser lire son chapitre de Naruto. Après tout, cela ne lui coûtait rien, de lui prêter son magazine … Il n’était pas perdu, les deux adolescents logeaient au même endroit et faisaient partie de la même classe. Et puis elle semblait tout de même digne de confiance ! Alors quel risque courait-il en confiant son précieux Shônen Jump à la demoiselle ? Aucun, ne serait-ce celui qu’elle parte dans un monologue intarissable sur Naruto. Et ce n’était pas si gênant que ça. Au moins ils auraient de quoi bavarder, n’est-ce pas ?
    Puis la jeune fille sembla reporter toute son attention sur le ciel étoilé qui s’offrait à eux. Manger un bon Taiyaki en compagnie d’une fille qui aimait les shônen, les pieds dans le sable et le bruit de la mer dans les oreilles, avec la voûte céleste en cadeau bonus, c’était vraiment l’idéal pour Keisuke. Cela faisait un moment qu’il ne s’était pas senti aussi bien ! Du moins, serein était un mot plus approprié. A Okinawa, loin de tout, de la civilisation moderne, il pouvait arrêter un peu de penser à sa famille pour profiter de l’instant présent avec sa classe et savourer chaque moment passé là-bas. Pas besoin de se soucier de si Kakuei ne priverait de sortie une fois de plus, ou encore de se demander si sa mère n’était pas encore en train de lui mentir comme un arracheur de dents … Ou encore de devoir jouer avec Yuna lorsqu’ils étaient en pension chez la grand-mère maternelle ou que le couple était absent … Ou même penser à son père qu’il n’avait jamais connu. Etait-il vraiment comme sa mère le lui avait décrit ? Froid, sans cœur et qui avait abandonné sa famille sans raisons ? Keisuke, sur le coup, avait cru sa mère. Il n’avait que treize ans. Mais petit à petit, il s’était demandé si elle ne lui racontait pas encore des craques. Après tout, quelqu’un qui a su mentir une fois pendant treize ans pouvait recommencer, non ?
    Il était enfin sorti de ses pensées néfastes en exprimant tout haut qu’il n’avait pas mangé de Taiyaki depuis longtemps. C’était vrai, il ne savait même pas à quand remontait la dernière fois. Mais il se souvenait que lorsqu’il était petit, il en raffolait.

    TENSHI - Umaiiiiiiiiiiiiiii ! C'est trop bon ...Et toi, tu aime ?

    Keisuke sursauta violemment et faillit en lâcher ce qui lui restait de friandise dans les mains. Il ne s’attendait pas du tout à ce qu’elle se mette à hurler, mais en tout cas, même si son cri soudain lui avait fait peur sur le coup, il n’était pas fâché de la frousse que ça lui avait collé, mais plutôt amusé de la réaction de Tenshi. Sa bouille angélique était toute kawaï lorsqu’elle avait crié que c’était « trop bon ». Elle lui faisait un peu penser à sa petite sœur de dix ans, avec son visage enfantin. Cette dernière était bien la seule qui lui manquait, maintenant qu’il était coupé de tout. Il était difficile d’admettre que sa mère ne lui manquait pas, notre maman nous manque toujours en général, mais pas pour lui, elle l’avait trop fait souffrir. Faire croire pendant treize ans à son fils que son beau-père est son géniteur, c’est dégueulasse.

    KEISUKE – J’ai toujours adoré les Taiyaki, je ne pouvais pas refuser ton offre ! Celui-ci est très bon, j’avoue que je me régale !

    Le tout dit avec un léger sourire, mais pas assez grand pour exhiber ses belles dents blanches. Enfin bon, il avala les dernières bouchées de la friandise fourrée à la pâte de haricots et posa ses mains un peu poisseuses à cause du gras du gâteau dans le sable. Il risquait d’avoir des grains qui se colleraient aux doigts !

    TENSHI - Alors, Keisuke-kun ..Je peux t'appeler comme ça ?
    KEISUKE – Appelle-moi comme tu veux tant que ce n’est pas un surnom débile (dit-il, amusé.)
    TENSHI - As-tu une petite amie ?

    La question qui tue. Elle l’avait bien regardé avant de la poser ? Enfin bon, elle ne pouvait pas non plus deviner que Keisuke n’avait pas l’air de quelqu’un qui n’avait pas de copine. Il était quand même un très beau garçon, et des relations, il en avait eu. Très courtes certes, et puis rien depuis le collège, mais il en avait eu. Mais actuellement, enfin depuis un an et demi quoi, le vide sidéral. Mais il ne faisait pas un concours, il voulait trouver une petite amie digne de ce nom.

    KEISUKE – Je n’en ai plus eu depuis la dernière année de collège. A croire que je fais fuir les filles ! Sauf toi puisque t’es toujours là, tu dois être un garçon en vrai …

    Il n’avait pas pu s’empêcher de faire un peu d’humour, c’était tellement facile face à quelqu’un comme Tenshi. Elle semblait bon public et comme il ne la connaissait pas trop, il pouvait se permettre, non ? C’était justement ce qu’il ne fallait pas faire, Kei’ ! Enfin bon … Espérons que Tenshi saurait prendre sa boutade avec humour !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ashita-hareru-kana.forumactif.org

Invité




Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke] Vide
MessageSujet: Re: Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke] Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke] Icon_minitimeVen 31 Juil - 21:48

    – J’ai toujours adoré les Taiyaki, je ne pouvais pas refuser ton offre ! Celui-ci est très bon, j’avoue que je me régale !

    - Moi je me souviens que..J'ai toujours adoré les dango, je trouve ça trop bon, et ma mère est une très bonne cuisinière, dit-elle en croquant dans un autre bout du biscuit.

    Elle le pensait vraiment, sa mère pouvait préparer 15 sortes de plats différent pour elle et ses deux frères, de quoi bien remplir les estomacs, car en plus la famille de Tenshi vivait modestement sans problèmes d'argent apparent, surtout après l'héritage de sa grand mère, mais au contraire, ils n'avaient pas profiter de cet argent, ils l'avaient gardé, de sorte à l'utiliser quand ils en auraient vraiment besoin. La mère de Tenshi était toujours une femme propre sur elle, très douée dans tout ce qu'elle entreprenait, bref un vrai modèle qui lui avait servit de confident plus d'une fois, elle se confiait beaucoup à sa mère, mais jamais au grand jamais, elle n'aurait raconter ses histoires d'amour, ayant peur que les cancans traînent dans toute la maison. Elle se souvint qu'a un moment, son père et sa mère s'étaient vraiment engeulés pour des problèmes quelquonques, quoi déja ? Ah oui, son père travaillait trop, et n'avait pas le temps de voir sa famille, mais heureusement tout s'était arrangé quand il avait mit un petit coup de frein à sa carrière, sans pour autant dormir à l'entreprise la nuit. La jeune fille portait vraiment un sourire sur son visage, et elle pouvait constater que Keisuke aussi, il fallait le dire, il était mignon, mais son coeur était déja pris, combien de fois allait-elle se répéter ça avant qu'elle ne lâche l'affaire ? Keisuke avait un super sourire, et puis, ses petits yeux qui retombaient étaient vraiment charmants.

    – Appelle-moi comme tu veux tant que ce n’est pas un surnom débile (dit-il, amusé.)

    - Je t'appelerais Keisuke-kun, je pense pas qu'un nom débile t'aille, et puis, je n'oserais jamais, j'invente jamais de surnoms aux gens..A part...Kaoru, mais il a l'habitude.

    Oui, elle adorait donner des surnoms à Kaoru, " Shonen" , " Baka" , et d'autres s'en suivaient, mais tous les jours elle pouvait l'appeler d'une façon différente, même si il en avait marre, elle n'arrèterait pas, elle se le permettait parce qu'elle était proche de lui, et jamais elle n'aurait pû craindre qu'il se retourne contre elle un jour, à part si elle était vraiment saoulante, mais avec Kaoru, elle était plutôt calme. Attendez, STOP ! La jeune fille venait d'entendre quelque chose qui ne lui avait pas plu du tout, à cet instant, elle arréta de sourire, et elle se repassa la phrase de Keisuke en boucle.

    – Je n’en ai plus eu depuis la dernière année de collège. A croire que je fais fuir les filles ! Sauf toi puisque t’es toujours là, tu dois être un garçon en vrai …

    " Tu dois être un garçon en vrai" Avait-elle bien entendu ? Elle se leva d'un seul coup, son Taiyaki à la main.

    - Si tu dis ça aux filles, pas étonnant que tu les fasse fuir ! Dit-elle sur un ton plutôt froid. - Je suis pas un garçon, je suis belle et bien une fille ! Je peux pas te le prouver mais..Sans déconner, j'ai vraiment une attitude de garçon ? Je peux être très féminine quand je veux, mais là je suis naturelle , na-tu-relle !
Revenir en haut Aller en bas

Ina's Band

♦ messages : 775
♦ ici depuis le : 26/07/2009
♦ avatar : Jung Yong Hwa
♦ pseudo : mina
♦ DC : Hwang Mi Ran


Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke] Vide
MessageSujet: Re: Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke] Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke] Icon_minitimeVen 31 Juil - 23:01

    TENSHI - Moi je me souviens que..J'ai toujours adoré les dango, je trouve ça trop bon, et ma mère est une très bonne cuisinière.

    Elle en avait de la chance, lui ce n’était pas demain la veille que sa mère se déciderait à se mettre aux fourneaux. Selon elle, il y avait mieux à faire que de passer son temps à cuisiner … Parfois, Keisuke squattait la cuisine quand ils n’étaient pas là avec son beau-père et essayait quelques recettes. Il savait à merveille préparer les okonomiyaki, la spécialité de sa ville d’origine. Quant aux repas, lorsque toute la petite « famille » était réunie, eh bien cela était soit du surgelé de la supérette du coin, soit acheté chez le traiteur. Ils avaient plus ou moins les moyens, Kakuei étant banquier et sa mère bénéficiant de l’héritage familial. La famille Kurosaki n’était pas une pauvre famille, mais Kei’ s’en contrefichait d’avoir beaucoup d’argent ou non, tant qu’il n’avait pas besoin de faire la manche pour survivre, il était content. Enfin, j’exagère mais bon …

    KEISUKE – Des dango ? Je t’avouerai que je n’en ai jamais mangé …

    Il était un peu embêté de dire ça, tout Japonais qui se respecte a déjà mangé des Dango … Eh bien pas lui. Ces petites brochettes aux saveurs variées, il n’en avait jamais goûté. Quand on achetait chez le traiteur, on ne prenait pas des dango en général. Et même, sa mère était friande de la cuisine occidentale et il avait touché un peu à tout de ce côté-là. Il aimait bien les pâtes italiennes à la sauce bolognaise, et puis la pizza, et puis encore d’autres plats … Ce qu’il voudrait goûter, c’est le pain français. Ca l’intriguait. Peut-être qu’un jour il aurait l’occasion d’en manger, qui sait !
    En tout cas, la petite brise nocturne qui venait les caresser était plutôt agréable, parce qu’on oubliait la lourdeur des après-midis. Ici, il faisait au moins deux fois plus chaud qu’au Japon, l’été, Keisuke n’était pas tellement habitué. Mais peu importe, il s’acclimatait facilement –et c’était le cas de le dire- et donc il s’était bien vite adapté à la vie ici.
    Ce avec quoi il avait un peu plus de mal, c’était le rythme de vie. Il avait toujours été élevé dans la rapidité et l’efficacité, toujours très actif, ne faisant rien inutilement etc. … Et ici, le fait que l’on pouvait flâner à sa guise sur l’île était très différent. Le problème, c’était que le village était très petit et on en avait vite fait le tour ! Et puis Kei’ n’avait jamais osé s’aventurer seul jusqu’à Naha pour retrouver un peu de civilisation. Peut-être que s’il sympathisait avec un habitant de cette bourgade, il le conduirait là-bas … Mais, même si ce n’était pas bien loin, il ne connaissait pas le chemin et ne s’y aventurerait pas seul.

    TENSHI - Je t'appelerais Keisuke-kun, je pense pas qu'un nom débile t'aille, et puis, je n'oserais jamais, j'invente jamais de surnoms aux gens..A part...Kaoru, mais il a l'habitude.

    Elle était marrante, cette fille. Les surnoms débiles ne lui allaient pas ? Pourtant, il était persuadé que « Baka » était un quolibet qui collait à merveille à la peau de tout le monde, lui compris. Mais bon, ce n’était qu’un détail et il fallait dire que « Keisuke-kun » lui convenait très bien. Sa petite sœur Yuna, elle, l’appelait « Kei-chan » en général. Il trouvait ça mignon et affectueux. Souvent, lorsqu’il l’aidait à faire ses devoirs parce que quand même le niveau primaire c’était acquis, lorsqu’elle ne comprenait pas, elle disait « Kei-chan, explique-moi encore, c’est trop compliqué ! ». Maintenant qu’il y songeait, il ne l’avait jamais entendu l’appeler « Oni-chan ». Encore une idée farfelue de Kakuei, ça ! Pff, quel sale type, l’éloigner de la seule personne de sa famille à qui il désirait s’attacher …

    KEISUKE – J’imagine qu’avec toi, Kaoru a dû avoir son quota de surnoms depuis longtemps !

    La conversation qui allait bon train se refroidit quelque peu à cause de l’humour plus que douteux de Keisuke. Ce qu’il avait dit à Tenshi l’avait apparemment blessée, et il s’en sentit confus. Mais bon, si elle était susceptible, ce n’était pas non plus de sa faute ! Il avait dit ça pour la taquiner, il savait très bien que c’était une fille, une jolie fille même … Cachée derrière ses baggys et ses shônen, elle conservait tout de même un minois tout ce qu’il y avait de plus féminin.

    TENSHI - Si tu dis ça aux filles, pas étonnant que tu les fasse fuir ! Je suis pas un garçon, je suis belle et bien une fille ! Je peux pas te le prouver mais..Sans déconner, j'ai vraiment une attitude de garçon ? Je peux être très féminine quand je veux, mais là je suis naturelle , na-tu-relle !

    Lorsqu’elle dit « sans déconner », Kei mourrait d’envie de lui dire « tu parles comme un mec, tu t’habilles comme un mec … que veux-tu de plus ? » Mais il l’avait déjà assez vexée, il ne fallait pas non plus basculer dans la méchanceté gratuite, il avait horreur de cela. Pour dire tout cela, elle s’était levée, brandissant de manière menaçante son morceau de Taiyaki en l’air. Surpris et amusé, décidément cette fille avait le don de surprendre notre jeune nippon toutes les deux minutes, il la regardait. Il fallait tout de même qu’il s’excuse, c’était une fille, elle était bien capable de lui tirer la tronche des heures durant s’il ne le faisait pas ! Tiens il reconnaissait que c’était une fille ? Quand ça l’arrange … Ouais …

    KEISUKE – Gomen. Je plaisantais, mais apparemment ça n’a pas eu l’effet recherché. Hontoni gomennaisai ! Je sais très bien que tu es une fille et puis ça se voit à son visage quand même. Mais tu t’habilles toujours comme ça ? (ne put-il s’empêcher de demander.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ashita-hareru-kana.forumactif.org

Invité




Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke] Vide
MessageSujet: Re: Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke] Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke] Icon_minitimeVen 31 Juil - 23:58

    – Des dango ? Je t’avouerai que je n’en ai jamais mangé …

    Dire qu'un japonais n'avait mangé de dango, c'était comme dire qu'un français n'avait jamais mangé de pain. C'était bizarre, mais même le plus pur des japonais ne pouvait pas gouter tous les plats qui existaient. Pourtant Keisuke avait tord car les dango étaient vraiment délicieux. Outre les sucreries, Tenshi adorait les soba, ses nouilles que l'on trempait dans une délicieuse sauce, et avaler les nouilles bruyamment était vraiment poli, cela voulait dire que le plat était délicieux. La liste était longue dans les plats que Tenshi aimait, elle aimait manger, oh ça oui, elle adorait toucher à tout, goûter à tous les plats, aussi asiatiques qu'occidentaux. Son plat préféré occidental était la pizza , qu'elle pouvait manger avec n'importe quels ingrédients.

    - J’imagine qu’avec toi, Kaoru a dû avoir son quota de surnoms depuis longtemps !

    - Ah oui, mais il m'en a aussi donné, ca va dans les deux sens, dit-elle avec un sourire.

    Oh oui, la liste était aussi longue pour les surnoms de Kaoru, depuis le temps qu'il se connaissait ! Mais lui aussi lui donnait des surnoms, il l'appelait souvent " Ten" ou "Tenshi-chan". Le pire c'est qu'elle se rendait compte qu'elle rougissait à chaques fois, mais elle ne pouvait pas s'en empécher, quand son coeur bat pour quelqu'un , on ne peut pas s'empécher de sourire, d'avoir mal quand il nous vexe, de rire en sa présence, tout ça était les symptomes de l'amour et il était clair que Tenshi les ressentait. Mais il était clair aussi qu'elle ne ferait jamais rien, d'abord, elle était persuadée que Kaoru lui cachait quelque chose, et puis, devenir petite-amie après meilleure amie , ca ferait un grand changement, et les points de vue changeraient aussi sûrement. Elle ressortit de ses pensées quand Keisuke répondit à sa phrase, elle venait presque de lui crier dessus, et pire que tout, il l'avait traité de garçon manqué, elle ne l'avait pas pris pour rire, elle, elle était sérieuse, elle acceptait les critiques jusqu'à un certain seuil. Elle était aussi surprise par la réaction qu'elle avait elle-même eu, pourquoi avait-elle réagir aussi fort ? Elle s'en foutait après tout, ce n'est pas ce qu'elle avait-dit ?

    – Gomen. Je plaisantais, mais apparemment ça n’a pas eu l’effet recherché. Hontoni gomennaisai ! Je sais très bien que tu es une fille et puis ça se voit à son visage quand même. Mais tu t’habilles toujours comme ça ? (ne put-il s’empêcher de demander.)

    Il plaisantait ? Ouf, heureusement pour elle, sinon elle aurait des questions à se poser la Tenshi. Heureusement qu'il présentait ses excuses, d'un seul coup elle se sentit un peu mal , elle agitait ses mains devant son visage, génée, elle fronça les sourcils d'un air mignon.

    - Pardon, non c'est à moi de m'excuser, j'aurais pas dû m'emporter..Je suis désolée, je m'emporte souvent pour rien, et en plus je..Même si tu rigolais..

    " Mais tu t'habilles toujours comme ça ? " Non, elle ne s'habillait pas comme ça tout le temps, juste quand elle voulait être détendue et relax.

    - Non, je met aussi des jupes figure toi ! Je suis pas toujours en baggy ! Là c'était pour être relax , je voulais pas me prendre la tête en jupe !
Revenir en haut Aller en bas

Ina's Band

♦ messages : 775
♦ ici depuis le : 26/07/2009
♦ avatar : Jung Yong Hwa
♦ pseudo : mina
♦ DC : Hwang Mi Ran


Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke] Vide
MessageSujet: Re: Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke] Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke] Icon_minitimeSam 1 Aoû - 0:24

    TENSHI - Ah oui, mais il m'en a aussi donné, ca va dans les deux sens.
    KEISUKE – Si tu le dis … Je te crois sur parole.

    Ouf, elle n’avait pas relevé le fait qu’il n’ait jamais mangé de dango de sa vie. Cela l’arrangeait n’empêche, parce que venant d’un Japonais pure souche, ça faisait tout de même bizarre. De ne pas connaître les petits plats de bases. Mais peu importe, le sujet avait changé, on ne parlait plus de nourriture à présent, mais plutôt des tics et habitudes qu’avaient Tenshi et Kaoru. A vrai dire, le jeune nippon s’en fichait un peu, mais c’était impoli à ses yeux de ne pas laisser les autres s’exprimer sur ce qu’ils aimaient et sur les sujets dans lesquels ils semblaient à l’aise. Et c’était le cas pour la jeune fille. Il trouvait d’ailleurs qu’elle avait bien de bien l’aimer ce Kaoru ! En classe, il ne lui avait jamais vraiment prêté attention, il n’avait pas décelé son caractère. De sa classe, il ne connaissait que celui de Tenshi désormais, et celui d’Angie pour l’avoir connue depuis le début du lycée. Mais cette dernière n’était plus une référence à ses yeux, et il ne tenait pas à lui reparler. Et il espérait ne pas y être contraint durant leur séjour ici, aussi long qu’il soit.

    La situation avait légèrement tourné au vinaigre à partir du moment où Tenshi avait demandé à Kei s’il avait une petite amie. De toute façon, quelle que soit la manière dont on en parlait, c’était toujours quelque chose d’épineux et parler des histoires de cœurs des uns et des autres finissait toujours en cacahuète. La preuve ici, le jeune homme avait tenté de faire de l’humour qui avait été mal interprété par son interlocutrice qui était montée sur ses grands chevaux en l’espace de quelques secondes. Empourprée, elle s’était levée brusquement et avait débité un flot de paroles qui sonnaient comme des reproches aux oreilles de Keisuke. Apparemment elle n’avait pas apprécié la boutade sur son identité sexuelle. Mais le jeune homme n’avait en aucun cas voulu être méchant ou offensant, il pensait pouvoir plaisanter tranquillement avec une fille ouverte d’esprit qui aurait ri de sa bêtise en le traitant d’idiot, plutôt que de se faire sermonner de la sorte ! Mais bon, on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre. J’entends par là qu’il avait trouvé en Tenshi quelqu’un d’agréable pour lui tenir compagnie, elle ne pouvait pas non plus toujours réagir comme il l’aurait souhaité. Et c’était normal. Il s’était donc maladroitement excusé, conscient qu’il avait tout de même blessé Tenshi dans son amour-propre alors que c’était loin d’être son but.

    TENSHI - Pardon, non c'est à moi de m'excuser, j'aurais pas dû m'emporter..Je suis désolée, je m'emporte souvent pour rien, et en plus je..Même si tu rigolais..

    Le tout dit en agitant les bras dans tous les sens et en fronçant les sourcils comme une enfant frustrée. Les mimiques qu’enchaînait Tenshi étaient vraiment amusantes, Keisuke ne pouvait pas s’ennuyer avec une telle compagnie ! Et puis elle se perdait dans ses excuses maladroites, aussi maladroites que celles du jeune homme d’ailleurs. Il crut bon de couper court à cela et dit, un léger sourire sur le visage :

    KEISUKE – Mais non. Je crois qu’on s’embrouille, je te propose d’oublier cet incident !

    Il lui avait également demandé si elle s’habillait toujours de manière aussi décontractée. Parce qu’avec ce genre d’habits, elle ne pouvait nier qu’elle avait la fière allure d’un garçon entre le bad boy et le hip hop boy ! Enfin bref. Voilà qu’elle répondait …

    TENSHI - Non, je met aussi des jupes figure toi ! Je suis pas toujours en baggy ! Là c'était pour être relax , je voulais pas me prendre la tête en jupe !
    KEISUKE – Je m’en doutais un peu. Avec un visage si féminin, tu ne pouvais pas te vêtir ainsi quotidiennement ! Et puis j’y pense, au lycée tu portes l’uniforme, donc une jupe. Ce que je peux être bête des fois …

    Maintenant il se dévalorisait sans penser une miette de ce qu’il disait sur lui, histoire de détendre l’atmosphère et de repartir sur de bonnes bases de discussion. Si elle avait bougé en se redressant brusquement, répandant du sable sur le jean de Keisuke, lui n’avait pas bronché, et il avait toujours les mains enfoncées dans le sable avec les doigts qui collaient un peu. Enfin bon …

    KEISUKE – Tu devrais finir ton Taiyaki avant qu’il ne tombe dans le sable après un faux mouvement, tu ne crois pas ? (dit-il en riant.)

    Puis, contre toute attente, le jeune homme se leva, épousseta ses mains et ses vêtements. Il s’était déchaussé, ne portant que des tongs c’était plutôt pratique. Profitant de la fraîcheur du sable sous ses pieds, il décida d’aller se mouiller un peu. Oh, juste les pieds rassurez-vous. Sans rien demander à Tenshi, si elle voulait continuer de bavarder elle le suivrait après tout, il s’approcha de l’eau qui devait être bien froide et remonta son jean au plus haut qu’il pouvait, c’est-à-dire au milieu du mollet, pour éviter de le tremper. Puis il posa ses pieds le plus près possible de l’eau. Bientôt, les vagues vinrent les lui lécher. Il profitait pleinement, c’était la première fois depuis leur venue sur l’île qu’il était sur la plage si tard. En général il restait à l’auberge sagement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ashita-hareru-kana.forumactif.org

Invité




Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke] Vide
MessageSujet: Re: Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke] Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke] Icon_minitimeSam 1 Aoû - 0:46

    – Mais non. Je crois qu’on s’embrouille, je te propose d’oublier cet incident !

    - Voilà ! C'est ça, oublions, n'en parlons plus !

    Même si Tenshi était rancunière, surtout envers ses amis, pour Keisuke c'était différent, tout d'abord elle ne le connaissait pas, donc aucune raison de lui en vouloir, et ensuite, il plaisantait, et Tenshi avait l'habitude que son entourage lui envoi des piques, comme ces petits frères. Elle se réassaya , afin de ne pas noyer Keisuke de sable, puis elle recroqua dans son délicieux Taiyaki avant de lever les yeux au ciel pour regarder les étoiles, elles étaient toujours aussi jolie, elle eu l'idée d'emmener Kaoru ici un soir, et de lui avouer ce qu'elle ressentait, mais..Serait-elle vraiment capable de le faire ? Elle n'avait pas suffisament de courage, et avait surtout peur de passer l'éponge sur un coeur brisé. Enfin, brisé peut-être pas, car elle bénéficierait toujours de l'amitié de Kaoru.

    – Je m’en doutais un peu. Avec un visage si féminin, tu ne pouvais pas te vêtir ainsi quotidiennement ! Et puis j’y pense, au lycée tu portes l’uniforme, donc une jupe. Ce que je peux être bête des fois …

    - Ah..Oui, malheureusement on n'a pas le droit de s'habiller comme on veut, c'est un peu lourd à la longue..

    Et oui, et cet uniforme était vraiment trop simple, et c'est pourquoi la plupart des filles les customisaient un peu à leur façon, avec des badges, des chaînes quelques fois, des broches ou en relevant un peu leur jupe pour les raccourcir. Pour sa part, Tenshi l'avait un peu raccourcie, sans plus, elle se contentait juste de changer de coiffure pour ne pas tomber dans la banalité, tantôt les cheveux coiffés en natte, en couette, ou même avec une seule couette haute, quelques fois elle les bouclait quand elle n'avait pas la flemme. Elle était parfaitement consciente que plus de la moitié des filles du lycée devaient avoir plus d'allure qu'elle dans leur uniforme, mais c'était une obligation, même pas le droit de se décolorer les cheveux, ni rien..Pourquoi le Japon était-il aussi stricte dans son système éducatif ? Sûrement pour mettre tout le monde sur un seul et même pied d'égalité, que ce soit garçons ou filles.

    – Tu devrais finir ton Taiyaki avant qu’il ne tombe dans le sable après un faux mouvement, tu ne crois pas ? (dit-il en riant.)

    Tenshi venait aussi de comprendre que Keisuke l'avait perçée à jour , elle était énergique, très énergique, elle sourit en rebaissant le regard sur son taiyaki et elle morda à l'intérieur afin de finir sa partie, puis elle sortit un mouchoir de sa poche afin de se nettoyer les mains.

    - Et voilà , plus de taiyaki ! C'était vraiment super bon, j'en reprendrais là-bas à l'occasion.

    Puis elle vue Keisuke se lever afin de se diriger vers le reflux de l'eau , et s'y tremper les pieds,
    Tenshi adorait l'eau pour sa part, mais elle craignait vraiment qu'elle soit froide, trop froide.
    Tenshi se leva afin de vérifier la réaction de Keisuke, si il enlevait directement son pied c'était froid, sinon, elle irait peut-être y plonger un orteil. Mais la mer n'était vraisemblablement pas froide, car sur l'île, la chaleur régnait.

    - Je suppose que l'eau est bonne, ne ? Demanda t-elle en s'approchant.
Revenir en haut Aller en bas

Ina's Band

♦ messages : 775
♦ ici depuis le : 26/07/2009
♦ avatar : Jung Yong Hwa
♦ pseudo : mina
♦ DC : Hwang Mi Ran


Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke] Vide
MessageSujet: Re: Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke] Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke] Icon_minitimeSam 1 Aoû - 1:14

    TENSHI - Voilà ! C'est ça, oublions, n'en parlons plus !

    Voilà une bonne chose de faite. Et surtout, Tenshi n’était pas fâchée. Keisuke était rassuré, il n’avait jamais eu à consoler ou à réconforter qui que ce soit, et donc était un véritable novice en la matière. Et s’il avait dû tenter de recoller les morceaux avec une Tenshi boudeuse, connaissant son niveau de volonté, il aurait bien vite abandonné. Kei n’avait pas le cerveau assez ouvert pour comprendre chaque réaction d’une fille, il y en avait beaucoup. Certes, il parvenait toujours à saisir l’essentiel, mais bon. Par exemple, une fille pouvait bouder pour n’importe quelle circonstance ! Mais c’était souvent pour obtenir quelque chose. Une faveur, un phrase gentille, un geste affectueux, de l’attention … Mais comme c’était dit totalement implicitement, les garçons ne comprenaient pas toujours et, sentant qu’ils étaient dans l’impasse et qu’ils étaient dépassés, ils s’énervaient un peu et ça menait à une dispute. De ce fait, il se méfiait et faisait très attention avec Tenshi de ne pas passer les bornes, car s’il la fâchait il ne savait pas s’il serait capable de lui faire arrêter ses caprices.

    TENSHI - Ah..Oui, malheureusement on n'a pas le droit de s'habiller comme on veut, c'est un peu lourd à la longue..

    Elle n’avait pas tort. Le fait de devoir porter l’uniforme scolaire tout le temps pouvait s’avérer lassant et désagréable, à la longue. Pour sa part, Keisuke s’en contrefichait, son style était banal, il n’avait rien de particulier à afficher. Et pour vous dire jusqu’à quel point il s’en balançait, il venait souvent au lycée même pas coiffé ! Il enlevait juste les épis de la nuit et puis c’était tout. D’ailleurs, là ses cheveux étaient au naturel, il n’avait pas touché au peigne après sa douche.
    Mais pour revenir à l’uniforme, aujourd’hui la société moderne avait entraîné des modes vestimentaires comme le visual kei, les gothic lolita, et les adolescents étaient désireux de montrer aux autres leur style personnel. C’était totalement compréhensible, et Kei les comprenait, devoir s’habiller pareil que tout le monde était une corvée, mais que voulez-vous les règles au Japon étaient strictes et il fallait les suivre à la lettre pour ne pas être considéré comme un marginal. Imaginez, si vous vous teigniez les cheveux, vous étiez d’office considéré comme un voyou aux yeux des profs … Regardez Nakatsu dans Parmi Eux … Ouais bon, Keisuke n’a pas potassé les manga de sa cadette, c’est la narratrice qui étale sa culture … Enfin, tout ça pour dire que porter l’uniforme était un inconvénient majeur pour les étudiants mais cette règle n’était bien sûr pas là par hasard, et cela évitait les conflits parce qu’untel portait de la marque et untel se contentait de T-shirt achetés bon marché dans une boutique méconnue de beaucoup. La diversité avait ses bons et ses mauvais côtés, et quand on voyait les problèmes qu’avaient la plupart des écoles occidentales où l’on pouvait se vêtir à sa guise, eh bien on préférait porter l’uniforme. En tout cas c’était l’avis de Kei. Bien sûr, au Japon on était libre en entrant à l’université, là, on s’habillait à sa guise, mais à cet âge on était déjà plutôt mûr et on ne pensait plus à en mettre plein la vue mais plutôt de rester dans la bonne ligne de mire des enseignants. On devenait plus sage.

    KEISUKE – C’est lourd mais quand on voit comment ça finit dans certains pays, de laisser les élèves s’habiller comme bon leur semble …

    En tout cas, Tenshi s’était rassise et avait mordu dans sa friandise. Puis elle finit par écouter son conseil et l’engloutit complètement. Il sourit lorsqu’elle s’exclama :

    TENSHI - Et voilà , plus de taiyaki ! C'était vraiment super bon, j'en reprendrais là-bas à l'occasion.

    Il ne répondit rien, mais n’en pensait pas moins. Il partageait son avis et si un jour il était tiraillé par la faim, il saurait quoi acheter au combini ! Ce Taiyaki était vraiment délicieux. Elle avait alors sorti un mouchoir pour s’essuyer les mains, chose que Keisuke n’avait pas faite parce que non seulement il n’avait pas de mouchoir mais en plus il n’y avait même pas songé. Il s’était contenté d’enfoncer ses mains dans le sable et d’accrocher les grains de sable comme un aimant l’aurait fait avec du métal ou de l’acier.
    Finalement, sans rien demander à personne, il s’était levé pour aller faire faire trempette à ses petits petons et puis « qui m’aime me suive ! ». Si Tenshi voulait le rejoindre libre à elle. Sinon, elle pourrait potasser le Shônen Jump vu que ELLE, elle avait les doigts propres.

    TENSHI - Je suppose que l'eau est bonne, ne ?
    KEISUKE – Plus ou moins, c’est supportable … (répondit-il du tac au tac.)

    Puis il fixa à nouveau l’horizon, avant de dire :

    KEISUKE – Ma question peut paraître bizarre mais tu connaissais bien Kanna ? Je suis sensé la connaître moi aussi mais je suis tellement dans la lune en classe … (s’excusa-t-il alors qu’il n’y pouvait rien.)

    Il pensait pourtant qu’il ne s’intéresserait pas au cas de cette disparition, et c’était ce qu’il venait de faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ashita-hareru-kana.forumactif.org

Invité




Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke] Vide
MessageSujet: Re: Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke] Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke] Icon_minitimeSam 15 Aoû - 19:21

    C'est vrai, Tenshi était une jeune fille dure à cerner, de plus, c'est vrai que toutes les filles essayaient d'avoir des gestes, des petites attentions des garçons qu'elles aimaient, pour qui elles éprouvaient des sentiments, mais quelques fois, c'était aussi pour tester la résistance des garçons, certains n'étaient vraiment pas capable de résister à des demandes implicites. Tenshi essayait aussi de le faire, avec Kaoru, mais c'était déja peine perdue, elle se trouvait un peu honteuse d'agir comme ça avec le garçon qui était censé être son meilleur ami, mais elle n'avait pas non plus essayer d'aller chercher ailleurs, jamais vers un autre garçon de sa classe, en fait, elle ne pouvait pas y préter attention car ses yeux n'étaient tournés que vers Kaoru, mais elle seule savait ce qu'elle éprouvait pour lui, certe, il lui avait fallut beaucoup de temps pour s'en rendre compte, mais elle avait enfin ouvert les yeux. Elle soupira et reporta son attention vers les étoiles tout en marchant lentement vers l'eau. Kaoru, Kaoru..Les étoiles, les étoiles, voilà, Tenshi essayait de reporter son attention sur les étoiles , mais à quoi elle pensait bon sang ?! Elle s'en foutait des étoiles ! Même si elle les trouvait magnifique, elle n'avait pas de conseils a en tirer ! Elle se réveilla quand elle sentit l'eau glaçée sur ses pieds. Elle sursauta et recula d'un seul coup.

    - Ahhh mais c'est froid ! Quelle horreur ! Je déteste l'eau froide ! S'écria t-elle d'une voix forte et aigue.

    Elle se tût quand elle se rendit compte qu'elle avait fait beaucoup trop de bruit, eux qui voulaient un coin tranquille.

    - Ah pardon, je voulais pas crier aussi fort mais ca m'a surprise..

    Elle avait dérivé sur sa voix, mais ils n'étaient pas du tout en train de parler de ça, ils parlaient des uniformes et des règles imposées par cette société. C'est vrai que les adolescents d'aujourd'hui éprouvaient beaucoup moins de gène qu'avant, certains n'hésitaient pas à se tenir la main dans la rue, à s'embrasser, ou à aller dans les love hotels.. Mais c'était normal au fond , qui voudrait d'une vie toute cadrée sur tous les points de vue ? Autant privée que professionnelle ?

    KEISUKE – C’est lourd mais quand on voit comment ça finit dans certains pays, de laisser les élèves s’habiller comme bon leur semble …

    - Tu n'a pas tort, c'est vrai que ça laisse à désirer dans certains pays, quand on voit des photos sur internet, c'est assez choquant..

    Tenshi entendit le mot "Kanna", ou plutôt le prénom, et elle ressortit de ses pensées plutôt bizarres.

    KEISUKE – Ma question peut paraître bizarre mais tu connaissais bien Kanna ? Je suis sensé la connaître moi aussi mais je suis tellement dans la lune en classe … (s’excusa-t-il alors qu’il n’y pouvait rien.)

    - Ah...Non je ne la connaissais pas particulièrement, enfin, à part "Bonjour" , " Merci" ou "Bon Week-end", on s'est pas trop parlées..Enfin, je ne connais pas sa vie privée..Ni même ou elle habite, ni même sa date de naissance..Enfin..J'ai peur quand même de ce qui pourrait lui arriver..Parce que au fond, je pense que..C'est une fille gentille..
Revenir en haut Aller en bas

Ina's Band

♦ messages : 775
♦ ici depuis le : 26/07/2009
♦ avatar : Jung Yong Hwa
♦ pseudo : mina
♦ DC : Hwang Mi Ran


Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke] Vide
MessageSujet: Re: Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke] Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke] Icon_minitimeLun 17 Aoû - 15:17

    TENSHI - Ahhh mais c'est froid ! Quelle horreur ! Je déteste l'eau froide !

    Keisuke sursauta en entendant la voix suraiguë de Tenshi. Il ne s’y attendait pas le moins du monde, et pour hurler, elle avait hurlé. C’était bien une fille dans toute sa splendeur ça, de pousser des petits cris dès qu’elle était dérangée par quelque chose. Il soupira discrètement, ok l’eau était froide mais pas au point de casser les oreilles du premier venu ! Enfin bon, peu importe. Elle avait crié, elle lui avait fait peur, et puis voilà c’était gagné. Il n’allait pas non plus lui faire la guerre pour cette mini frousse …

    KEISUKE – Oh, frileuse, elle n’est pas si froide tout de même !

    Le tout dit sur le ton de la plaisanterie pour ne pas froisser la demoiselle, même s’il pensait sincèrement que l’eau de la mer remuée par les vagues n’était pas si glacée que ça. Il sourit, mais cela ne se vit pas trop vu qu’ils étaient plongés dans la pénombre. On devait bientôt avoisiner les une heure du matin désormais. Keisuke ne ressentait pas de fatigue pour autant. En même temps ici, il passait ses journées à flâner, alors pas le temps pour la fatigue. Quoique … Il finirait bien par aller se coucher, mais pour le moment ce n’était pas son intention première.

    TENSHI - Ah pardon, je voulais pas crier aussi fort mais ca m'a surprise…
    KEISUKE – Ah bah c’est pas grave, t’es une fille après tout. Tu vois que tu arrives à le prouver !

    Il avait dit ça en rigolant, en espérant que ça dériderait Tenshi et qu’elle marcherait à la plaisanterie. Après tout, il savait pertinemment que la demoiselle était une véritable fille, il ne faisait que la taquiner pour l’embêter mais il n’y avait rien de méchant dans ses propos. Il ne savait pas trop comment s’y prendre avec les autres, il faisait au feeling. Après tout, ça passe ou ça casse, non ? Si Tenshi en avait assez de lui un de ces quatre, elle lui ferait certainement savoir, non ? On verrait bien après tout.

    TENSHI - Tu n'a pas tort, c'est vrai que ça laisse à désirer dans certains pays, quand on voit des photos sur internet, c'est assez choquant..

    Ah oui, ils avaient aussi parlé des uniformes scolaires et de toutes ces règles auxquelles les Japonais étaient confrontés dans la vie de tous les jours. Ils avaient donné leurs avis respectifs quant au port de l’uniforme au lycée, et les avis étaient mitigés. Même s’il était bien de pouvoir s’habiller à sa guise, il fallait avouer que les différences vestimentaires créaient vite de belles discordes au sein des élèves, reflétant les moyens de la famille. C’est sûr que quand une fille se ramenait avec des vêtements chics et jamais les mêmes chaque jour, à côté d’une autre qui se contentait des anciens vêtements de sa grande sœur, devenus trop petits pour cette dernière, cela pouvait finir bien comme mal. Il était tellement facile d’être jaloux des autres … Lui il s’en contrefichait de la mode et de combien avait coûté son jean, mais bon il n’avait pas à se plaindre il était issu d’un milieu plutôt aisé alors bon. Quant à regarder des photos sur la toile, il n’était pas allé jusque là. En même temps, il avait mieux à faire …

    KEISUKE – J’ai même pas eu besoin d’Internet pour m’en rendre compte …

    Ensuite, le sujet avait dérivé sur quelque chose de totalement différent. Toujours les pieds dans l’eau, il avait demandé à son amie si elle connaissait un peu Kanna. Parce que lui, vu l’indifférence flagrante qu’il montrait à l’ensemble de sa classe, il était sans doute la dernière personne à savoir qui était la disparue.

    TENSHI - Ah...Non je ne la connaissais pas particulièrement, enfin, à part "Bonjour" , " Merci" ou "Bon Week-end", on s'est pas trop parlées..Enfin, je ne connais pas sa vie privée..Ni même ou elle habite, ni même sa date de naissance..Enfin..J'ai peur quand même de ce qui pourrait lui arriver..Parce que au fond, je pense que..C'est une fille gentille..

    Très bien. Il n’était donc pas le seul à ne pas avoir beaucoup bavardé avec Kanna. Ca le rassurerait, il ne passerait pas pour un monstre sans cœur qui ne se préoccupait même pas de ses camarades de classe. En tout cas, Tenshi n’en savait pas plus que lui.

    KEISUKE – Je pense que personne n’aimerait être à sa place. Je me demande ce qui lui arrive … Avec de la chance, elle se porte bien.

    Pensif, il sortit ses pieds de l’eau et retourna vers le petit « campement » qu’ils avaient érigé, constitué de leurs sacs en plastique venant du combini uniquement. Il se rassit, et constata que le sable s’accrochait délibérément à ses pieds maintenant qu’ils étaient mouillés.

    KEISUKE - …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ashita-hareru-kana.forumactif.org

Invité




Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke] Vide
MessageSujet: Re: Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke] Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke] Icon_minitimeLun 17 Aoû - 16:24

    KEISUKE – Oh, frileuse, elle n’est pas si froide tout de même !

    "Frileuse" , pff, les mecs ! C'est vrai que les filles étaient chochottes, mais quand même ! Bon, Tenshi ne paraissait pas si chochotte que ça à cause de son style vestimentaire, mais en fait, elle l'était vraiment, elle pouvait pousser des cris ou pleurer pour n'importe quoi ! Certaines personnes la prenait sans doute pour une folle, mais elle savait très bien qui elle était, et puis, elle était tout de même attachante , non ? Son petit sourire et ses yeux d'anges pouvaient en faire craquer plus d'un ! A y penser, Tenshi n'était jamais sortie avec un garçon..Enfin peut-être pas tout à fait, ou pas totalement, cela durait 4 jours tout au plus, Tenshi n'était vraiment jamais tombée amoureuse mais là ça devenait différent. Face aux filles de sa classe qui racontaient leurs aventures amoureuses, elle ne le racontait pas, c'était quand même une fille secrète, et elle parlait tout le temps de ses soucis personnels à Kaoru, mais pas aux autres. Elle gardait parfois des choses secrètes avec les filles de sa bande, même. Enfin, Tenshi sortit ses pieds de l'eau en reculant.

    - Elle était un tout petit peu froide, dit-elle, se rendant compte se son exagération - Un tout petit peu.

    Le " Oh, frileuse" avait été dit sur le ton de la plaisanterie, et Tenshi l'avait bien compris, après tout, il ne fallait pas qu'elle s'énerve pour si peu, c'était une fille patiente après tout, mais au bout d'un moment, elle craquait elle aussi, comme tout le monde..Les rares fois ou elle avait craqué, elle avait taper dans un mur ou balançer un coup de pied dans quelque chose, comportement féminin non ? Enfin , après tout, il n'y avait pas beaucoup de moyens de s'extérioriser, chez elle , elle n'avait pas de punching bag, malheureusement, mais elle avait ses frères, ca pouvait le remplaçer.

    KEISUKE – Ah bah c’est pas grave, t’es une fille après tout. Tu vois que tu arrives à le prouver !

    - Oui, je suis une fille, tu en doutais peut-être ? Quand même, ça se voit ! Pas besoin de te le prouver en particulier en plus, j'ai une voix féminine ! Dit-elle en fesant une drôle de moue avec ses lèvres.

    Si elle le voulait, Tenshi pourrait vraiment être une "femme fatale" mais non, cela ne lui ressemblait pas, et en plus, elle ne voulait pas être un copier coller de pleins de monde, et surtout d'une fille de sa classe qu'elle ne nommerait pas. Et puis elle n'avait que 17 ans, à quoi bon ? Même si certains garçons regardaient plus le physique que le caractère, les rares garçons qui regardaient l'âme avant le physique étaient quand même en grand nombre dans le lycée. Sur quel sujet elle était partie déja ? Ah ouais xD , sa féminité, en plus, ils parlaient de Kanna, qu'est ce que ça venait faire là dedans alors ? Tenshi était complètement partie ailleurs, elle avait la particularité d'enchaîner pleins de trucs dans sa tête, si ça commençait par un bonbon, ça pouvait finir au dernier short à la mode qu'elle avait vu dans une boutique de son quartier.

    KEISUKE – Je pense que personne n’aimerait être à sa place. Je me demande ce qui lui arrive … Avec de la chance, elle se porte bien.

    - C'est sur, personne n'aimerait..Mais je comprend pas, pourquoi elle en particulier ? J'espère aussi qu'elle se porte bien et qu'aucune autre personne disparaîtra..Je pense que je ferais gaffe, je ne traînerais plus seule la nuit je crois..Elle se stoppa et repris - Tu m'accompagnera ? Demanda t-elle subitement.

    Et flûte ! Pourquoi elle avait demandé ça ?! Elle était folle à lier ou quoi ? Proposer ça à Keisuke, qui en plus de la connaissait pas !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke] Vide
MessageSujet: Re: Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke] Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Petite promenade du soir (Suite) [Tokugawa Keisuke]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oumyou :: It's the End :: 
. Archives
-